On a interviewé pour vous le fabuleux groupe Guru Fiction qui sera présent à l’occasion de la soirée Maximonstres Fashion Week Paris au Nüba le 23 juin prochain.

Tu trouveras également un de leurs morceaux, à écouter sans modération pendant ta lecture !

↓↓↓

 

Comment le groupe a-t-il vu le jour ?

Jamo, Shep et Melchior se connaissent depuis qu’ils sont petits, et ont toujours fait de la musique ensemble.  Melchior a rencontré Ian (le bassiste) en pension. Jesabel et les Pepper Brothers (Shep & Jamo) se sont rencontrés lors d’un concert de l’imperatrice auxquels ils etaient tous les trois invités à jouer. Et Loulou (le batteur) est un membre de famille de Melchior. Notre premier concert au Point Ephemère a confirmé la naissance de Guru fiction. 

D’où vous viennent toutes ces influences musicales (Jazz, Groove, Rock, Rap).

De la fusion de ce que chacun écoute et aussi des experiences musicales et projets parallèles de chacun.

Est-ce que chanter en anglais est clairement devenu une clé incontournable pour une carrière internationale ?

Le groupe est majoritairement anglophone donc la question ne s’est pas posée.

Comment maintenez-vous une cohésion de groupe en étant 6 ?

With superglue and occasionally a bit of duct tape !

Quels sont vos projets pour les mois à venir ?

La sortie de notre 1er EP à l’automne !

Une date de concert sur Paris peut-être ?

Le 23 juin au Nuba et le 3 juillet au Bellastock !

Avez-vous une anecdote sur un concert ?

 En route pour un concert, on s’est retrouvé coincé en plein marathon dans le parc Vincennes, le van bloqué par les masses de coureurs, prisonnier on s’est retrouvé à tourner en boucle pendant des heures dejouant tous types d’obstacles entre autres fanfare, barrieres, gardiens, cyclistes avant d’arriver finalement à la barque que nous devions prendre pour accéder au lieu de l’évènement.

Combien de temps travaillez-vous sur votre musique par jour ?

 C’est difficile de quantifier, on répète plusieurs fois par semaine tous ensemble et quotidiennement chacun de notre côté.

Rêvez-vous de jouer dans une lieu en particulier ?

On adorerait faire une tournée anglophone…

Quelle est votre vision du secteur de le musique ? Quel avenir pour lui ?

It’s not for us to say mais on espère en faire partie !

Bonne journée à tous !!